PRESENTATION
NOS PARCOURS
PARTENAIRES
ANNUAIRE DES ANCIENS
SOUVENIRS
ACTUALITES
LIENS
ENILJOB
L'ENILV
LES ANCIENS
CONTACT ENILV
ACTUALITES

Nous remercions nos Partenaires 2015, vous pouvez les decouvrir en cliquant sur les logos : 

       


En cliquant sur le lien vous trouverez l'annuaire des anciens  http://www.enilv-aurillac.fr/-annuaire-des-anciens-lenilv-daurillac_fr.html
 
  Page sécurisée seul l'identifiant et le mot de passe que vous avez reçus ou que vous recevrez lors du règlement de votre cotisation permettent l'accès à cette page.

 Si vous avez perdu l'identifiant et le mot de passe redemandez les par mail. (amicale@enilv-aurillac.fr)


 ****** NOUVEAU ******
  Notre association est Membre du réseau des ENIL’s, cette entité, gère les offres d’emploi de l’agro alimentaire qui lui sont confiées, en 2015 ce sont plus de 450 offres qui ont été publiées, diffusées et la plupart  pourvues.
Nous nous dotons d’un nouveau site totalement modernisé : ENILJOB.fr 


 
 
 
 
 
 
CARREFOUR DES METIERS A L'ENILV D'AURILLAC 

Le Jeudi 28 avril à l’ENILV Lycée G POMPIDOU d’AURILLAC, l’Amicale des Anciens Elèves de l’ENILV d’Aurillac organisait son traditionnel Carrefour des Métiers à destination des BTS agroalimentaires. (Produits Laitiers et Produits Alimentaires). Intégrée dans le module « Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel » qui vise à aider chaque étudiant à construire ses projets, cette manifestation permet aux étudiants de 1ère et 2ème  année de rencontrer des Anciens Elèves pour échanger avec eux sur leurs parcours et leurs expériences.

         

Dans un cadre très convivial, deux exposés de qualité réalisés par des étudiants de 2ème année ont permis de présenter les travaux réalisés au cours des séances de pluridisciplinarité « Innovation » qui mobilisent les acquis en Génie Alimentaire, Biochimie et Microbiologie.

     

    

Après l’accueil par  M Boulard,  Président de l’Amicale et M Chaput, Directeur de l’Etablissement, et la présentation de l’association, tous les Anciens Elèves présents ont pu situer succinctement leur vie professionnelle, avant que le débat ne permette d’échanger sur la réalité des activités quotidiennes de chaque secteur.

      

Près d’une trentaine de professionnels s’étaient cette année spécialement déplacés pour rencontrer les étudiants. Représentant un grand nombre de métiers (Pilote d’installation, chef d’équipe en Fromagerie, Responsable Qualité, Technicienne de Laboratoire, Producteur fermier, Relations Producteurs, …, et différents niveaux d’emplois, du technicien de Production au Directeur du Laboratoire Interprofessionnel de Production (LIP – Aurillac), ils ont témoigné auprès des jeunes de la diversité  des entreprises et de la richesse de leurs activités quotidiennes.

       

Enfin, chacun a pu ensuite individuellement échanger et approfondir sa thématique propre au cours d’un apéritif dinatoire. Il se pourrait même que certains aient établi quelques contacts pour un emploi dès le mois de Juillet après l’obtention du diplôme.

 

Projet : Assemblée Générale 2016
Samedi 8 octobre à Séverac le château (Aveyron)

 Organisée par  Pierre Salles (BTS 1994-1996) 

Programme envisagé

            Le Matin : Visite de l’usine Roussel Inox à Creissels près de Millau et visite du musée des arts créatifs à Lévézou.

 Déjeuner à Séverac le Château

            Après midi : Visites de son entreprise « Lou Passou Bio » au Massegros, d’une blanchisserie industrielle ou de l’entreprise « bien manger.com »
à 10 kms de Séverac.

            Dîner préparé par le restaurateur de midi dans une salle à Séverac le château. Pierre Salles prend contact pour l’animation.

Dimanche 9 octobre :  possibilité de visiter les Gorges du Tarn.


 Pour sa dix huitième édition, le concours EUROPEL a fait escale

du 29 mars au  2 avril  2016 à Aurillac,en plein cœur du volcan du Cantal.

Par Anne Balme – ENILV Aurillac  

 Il y a 21 ans, sous l’impulsion de Mr Jacques Mathieu, professeur de Chimie et de Biochimie,  et de sa femme Sylviane,  naissait à La Roche sur Foron (Haute Savoie) EUROPEL. EUROPEL / EADT (Entente Européenne pour l'Enseignement Laitier / European Alliance Dairy Teachers) (http://www.europel.orgrassemble aujourd’hui pas moins de 15 pays de l’Europe du Nord (Finlande, Hollande), du Sud (Espagne et Portugal), de l’Est (Pologne et Roumanie) et aussi de nouveaux pays comme la Lettonie, voire la Suède. Elle regroupe des établissements d’enseignement laitier et agro-alimentaires de ces pays  dont l’ENILV d’Aurillac. Elle a pour vocation de créer des liens entre enseignants, de développer des échanges entre eux mais aussi entre les jeunes des écoles adhérentes,  de développer la connaissance des fromages et, maintenant aussi, des produits de charcuterie-salaisons européens, de faciliter les échanges d’étudiants entre écoles et pays, d’organiser des symposiums ou des colloques scientifiques et/ou techniques,  de découvrir des entreprises de transformation de différents pays européens et enfin de s’ouvrir à l’environnement culturel de chaque pays membre… Son président actuel est Mr Jappie de Jong, professeur à Van Hall- Larenstein University of Leeuwarden (Pays Bas).

Les membres de cette association font en sorte de se rencontrer au moins une fois par année dans le cadre de leur Assemblée Générale réglementaire. Ils profitent alors de ces rencontres pour mettre en œuvre les principes et les objectifs de l’association.

Les temps forts de ces rencontres sont devenus pluriels au fil des ans, des retrouvailles et des moyens de l’école organisant ces retrouvailles.

 Après Cuneo/Moretta en Italie en 2014 qui a vu la naissance du 1ier concours d’analyse sensorielle dédié aux produits de charcuterie-salaisons ainsi que la première dégustation de produits amenés par les participants offerte à la population de la ville d’accueil, et Mamirolle en 2015, l’édition 2016 vient de faire étape à Aurillac, du 29 mars au 2 avril, organisée par une équipe du Lycée G Pompidou-ENILV.

 Compte tenu de l’environnement scientifique de l’école avec la proximité de l’INRA, du pôle Fromager AOP Massif Central avec lesquels nous collaborons, du LIP (Laboratoire Interprofessionnel de Production)et du LIAL MC (Laboratoire Interprofessionnel d’Analyse laitière du Massif Central), de notre appartenance au RMT (Réseau Mixte technologique) Fromages de terroir, de notre double compétence lait et viande avec la présence dans l’établissement d’un atelier de transformation fromagère et d’un atelier de transformation des viandes, des relations privilégiées que nous avons avec LFO (Les Fromageries Occitanes) Saint Mamet (gr Sodiaal) et Cantal salaisons (gr Altitude) qui sont deux entreprises phares de notre département dans leurs domaines respectifs, et enfin de la présence à proximité d’Aurillac de l’entreprise Interscience, il nous a paru évident de profiter de toutes ces opportunités en proposant un programme complet répondant  à l’ensemble des attentes des membres :

  • Le 18ième concours d’analyse sensorielle portant sur les produits laitiers ;
  • Le second concours d’analyse sensorielle portant sur les produits de charcuterie-salaisons ;
  • Un symposium à destination des membres d’Europel mais aussi de professionnels, d’enseignants et d’étudiants ;
  • Une dégustation de fromages et de produits de salaisons proposée aux habitants d’Aurillac ;
  • Une visite de LFO Saint Mamet ou de Cantal Salaisons au choix des participants ;
  • Une visite d’Interscience pour une délégation de membres d’EUROPEL ;
  • Des visites culturelles et touristiques à Rocamadour et au Gouffre de Padirac ;
  • Et bien sûr l’Assemblée Générale d’EUROPEL pour ses membres

 Mardi : les retrouvailles.

 Ce sont donc 57 étudiants venant d’Italie (1 école, 2 équipes), de Finlande (2 écoles, 2 équipes), des Pays Bas (2 écoles, 4 équipes), de Pologne (1 école, 1 équipe), de Roumanie (1 école, 2 équipes) et bien sur de la France (ENILV La Roche sur Foron, 2 équipes ; ENIL Mamirolle, 1 équipe, ENILBIO Poligny, 2 équipes ; ENILIA Surgères, 1 équipe et ENILV Aurillac, 2 équipes) qui se sont retrouvés dès mardi 29 mars accompagnés de 21 enseignants et membres d’EUROPEL. Les arrivées se sont échelonnées entre 14h et 22h. Les premiers à rallier Aurillac ont été les 2 équipes roumaines après 26 h de route non stop et les derniers arrivés ont été les polonais après un périple en bus, en avion et en train de 1jour et demi, eux aussi. On peut saluer la motivation et le courage de ces équipes.

Au fur et à mesure de leurs arrivées, les étudiants recevaient un livret d’accueil avec toutes les informations pratiques sur la semaine, quelques cadeaux (une casquette offerte par la Communauté d’Agglomérations du Bassin d’Aurillac, un sac offert par Interscience, des stylos et porte-clés offerts par le CIF (Comité Interprofessionnel des Fromages)  et par Interscience…) puis étaient amenés à leur chambre par des étudiants de BTS STA (Sciences et technologies des Aliments).

Ne pouvant pas attendre l’arrivée des étudiants polonais prévue à 21h45, nous avons procédé à la cérémonie d’ouverture à 18h, après l’arrivée des équipes de Poligy. Celle-ci s’est déroulée sous la présidence de Mr Jappie de Jong en présence de Mr Jean-Pierre Chaput, directeur du lycée G Pompidou-ENILV, de Mr Serge Chausi, représentant le Maire d’Aurillac et de Mme Roquette, Conseillère Départementale du Cantal.

 Après les discours d’usage, les équipes de chaque école présentes se sont succédées pour se présenter, montrer leur école à l’aide d’un support power point ou d’une vidéo et faire connaitre les produits fabriqués dans leur école ou dans leur région, en particulier les fromages et les produits de charcuterie-salaisons. A l’issu de chaque présentation, chaque équipe recevait en cadeau des mains de Mme Roquette des tee-shirts à l’effigie du Département du Cantal.

   

A l’issu de cette cérémonie qui s’est déroulée dans une ambiance très conviviale et bonne enfant tant les étudiants et accompagnateurs étaient tout simplement contents d’être là,  les participants se sont dirigés vers le restaurant du lycée pour un buffet de découvertes et de dégustation de fromages et de produits de charcuterie amenés par chacune des écoles présentes,  et enrichi par des Cantal  offerts par la coopérative de Saint Bonnet de Salers et par LFO Saint Mamet, par du Saint Agur offert par la fromagerie de Beauzac mais aussi divers fromages offerts par Entremont dont la tomme de brebis basque et le Saint Mont des Alpes. Tous ces produits ont été particulièrement appréciés. En dessert, les participants ont pu goûter au fameux yaourt fermier offert par le GAEC de Bassignac.

 Mercredi : une journée bien remplie, voire un véritable marathon

 Le concours d’Analyse sensorielle produits laitiers :

La journée de mercredi a commencé très tôt pour l’équipe organisatrice puisqu’il a fallu mettre en place le concours laitier.

Cinq échantillons de  beurre, de lait, de camembert (fromage connu et facile à trouver dans toute l’Europe), de cantal entre-deux offerts par le CIF et de Bleu d’Auvergne offerts par le SIRBA (Syndicat Interprofessionnel du Bleu d’Auvergne et de la Fourme d’Ambert) ont tout d’abord été soumis aux jugements de 4 jurys experts différents constitués chacun de 3 à 4 professionnels  dont certains issus des ODG (Organismes de défense et de gestion) ou des commissions de dégustation des ODG.  Ils ont ainsi noté un certain nombre de caractéristiques des produits proposés, ces jugements servant ensuite de référence pour les concurrents. Les grilles renseignées ont ensuite été mises sous enveloppe cachetée jusqu’à vendredi matin, et n’ont été rentrées dans la base de données que lorsque toutes les notes des candidats ont été saisies.

Pendant que les jurys experts travaillaient, les concurrents ont eu un rappel du règlement du concours.

   

Ensuite, les candidats et leurs accompagnateurs se sont dirigés vers les salles du concours. Les accompagnateurs ont pu prendre quelques photos des fromages supports du concours pendant que les candidats se répartissaient entre les salles « LFO », « Entremont », « Cantorel » et « Le Saint Mont des Alpes » selon les produits par lesquels ils commençaient leur concours. Les étudiants disposaient alors de 2 fois 20 minutes pour noter dans le silence le plus strict les 5 échantillons de lait et les 5 échantillons de beurre et de 40 minutes pour renseigner les différents critères retenus pour juger les 5 échantillons respectifs de chaque fromage. Chaque candidat évaluait ainsi, tout comme les experts avant eux, les produits sur leurs aspects, leurs odeurs, les perceptions tactiles ainsi que  les perceptions gustatives et tactiles en bouche. En parallèle, dès que les premières grilles renseignées par les étudiants ont été récupérées, l’équipe de saisie constituée par des étudiants, des enseignants, la secrétaire de l’Amicale des anciens élèves…a commencé son travail sous la responsabilité de Patrice Boulard, Président de l’Amicale des anciens élèves de l’ENILV qui avait conçu la base de données et le logiciel de calcul. Ce sont ainsi plus de 2 000 données rien que  pour le concours laitier qui ont été saisies dans une ambiance très studieuse et concentrée étant donné les enjeux pour les candidats qui espéraient bien sur tous une distinction.

 Le symposium pour les accompagnateurs, enseignants et professionnels :

 Pendant que les candidats mettaient leurs yeux, leurs nez et leurs papilles à contribution pour juger les produits le plus  fidèlement possible par rapport aux  experts, un public d’une centaine de personnes constitué par les membres d’EUROPEL, des enseignants,  des professionnels issus principalement de la transformation laitière, fromagère et carnée et des étudiants était réunis dans l’amphithéâtre du lycée dans le cadre d’un symposium pour débattre de thèmes cohérents avec la raison d’être de cette rencontre EUROPEL : Bénéfices des communautés microbiennes dans les produits laitiers et carnés – Diversité sensorielle des produits.

 Le symposium a réuni des intervenants français de divers organismes de recherche ou de formation et d’entreprises (INRA, CNAOL, POLE fromager AOP Massif Central, RMT Fromages de Terroir, LIP, Lycée G Pompidou-ENILV…) et européen puisque nous avons eu l’honneur d’accueillir Mme Bronwen Percival de Neal’s Yard Dairy. Les communications et exposés d’un haut niveau ont permis d’avoir un aperçu sur :

  • Les Fromages traditionnels, bénéfices associés à la richesse et à la diversité de leur microbiote.
  • La Démarche FloracQ pour accompagner les producteurs de laits pour orienter les équilibres microbiens des laits en faveur de la qualité des fromages au lait cru.
  • La démarche d’accompagnement des commissions professionnelles d’examen organoleptique à la description du goût.
  • Le réseau Fromages de Terroirs, un dispositif de Recherche & Développement original.
  • Une démarche de sélection et de production d’un ferment d’affinage de saucissons secs traditionnels.

 

Ces thèmes ont été choisis car Marie-Christine Montel, qui a fait une présentation complète du  premier thème, a consacré une  grande partie de sa carrière à l’INRA de Theix, antenne d’AURILLAC, à l’étude des flores et microflores des fromages au lait cru dont elle devenue une grande spécialiste. Il eut donc été dommage de ne pas faire appel à ses très larges connaissances. De plus, étant donné que la rencontre EUROPEL était centrée principalement sur les concours d’analyse sensorielle laitier et carné, le lien entre les approches sensorielles et les fromages ou produits carnés de terroirs semblait évident à faire.

Le déroulement du symposium a été également assez original et nouveau pour les habitués de ces communications, puisque, en raison de la diversité du public, les communications ont été faites soit en anglais et traduites diapo après diapo en français, soit en français et traduites ensuite en anglais grâce à la collaboration de Monica Cretu, enseignante roumaine polyglotte. Cette expérience nouvelle pour les membres d’EUROPEL mais aussi pour les professionnels a été bien accueillie et acceptée grâce à un dynamisme d’ensemble indéniable et bien maîtrisé même si un enseignant hollandais s’est étonné que les communications n’aient pas été faites uniquement en anglais...

Chaque participant a reçu en sus un document avec l’ensemble des communications en français et en anglais.

A l’issu des conférences, les discussions animées entre professionnels, intervenants et enseignants se sont prolongées autour d’un buffet de charcuteries fabriquées à l’école et de fromages offerts par Entremont, LFO, la fromagerie de Beauzac et la coopérative de Saint Bonnet de Salers qui ont été à nouveau bien appréciés par les connaisseurs présents.

 Visites des installations de l’école, réception à la mairie et dégustation pour tous :

Le mercredi après midi a commencé par un geste particulièrement apprécié de nos amis étrangers et français : Bronwen Percivel, à l’origine de la traduction en langue anglaise de l’ouvrage de référence de la PFT sur la microbiologie des fromages au lait cru, leur a fait remettre à chacun un exemplaire en anglais. Le Pôle Fromager et la PFT rajoutaient de leur côté un exemplaire de chacun des ouvrages de référence auxquels les communications du matin ont fait référence.

 Puis, les étudiants remis de leur concours laitier et leurs accompagnateurs ont fait une rapide visite de la ferme du lycée, de la laiterie pédagogique et du laboratoire de transformation des viandes du lycée.

 Ensuite, tout le monde est descendu en ville à pied car nous avions rendez–vous à 16h 30 à l’Hôtel de ville pour un accueil officiel par Mr le Maire d’Aurillac, Mr Pierre Mathonier. Ce dernier, particulièrement sensible à la fois à l’ancrage territorial des transformations fromagères et carnées de qualité, mais aussi au rayonnement européen et à la symbolique de cette rencontre EUROPEL, nous a reçu dans la magnifique Salle des Mariages. A l’issue des discours d’usage de Mrs Mathonier, Chaput et De Jong, un « AURILLAC », parapluie mondialement connu et réputé pour sa robustesse, fabriqué à AURILLAC, a été offert à Jappie De Jong, puis tous les présents ont été invités à boire le verre de l’amitié offert par la municipalité d’Aurillac.

A 17h30, tout le monde a rejoint le parvis de l’hôtel de ville où les services techniques de la ville nous avaient installés de grandes tentes pour la dégustation de fromages et de charcuteries offerte aux habitants par les différentes équipes présentes. Instaurée avec succès lors du concours en Italie il y a deux ans et reprise l’an passé à Mamirolle, nous avons en effet souhaité proposer, à notre tour, cette découverte aux habitants d’Aurillac, déjà sensibilisés aux fromages et produits européens grâce aux Européennes du goût qui ont lieu chaque année début juillet. Les Aurillacois, venus en masse, ont ainsi pu goûter des fromages, saucissons et saucisses, rillettes,  hollandais, finlandais, italiens, roumains, polonais, et bien sur français qui ont tous été très appréciés, certains habitants voulant  même acheter immédiatement des produits. Il ne restait en effet plus beaucoup de fromages et charcuteries sur les planches à l’issue de cette dégustation.

    

 Jeudi : concours viande et visites d’entreprises

Jeudi matin les organisateurs se sont à nouveau levés aux aurores pour mettre en place la seconde édition du concours d’analyse sensorielle des produits de charcuterie-salaisons. Contrairement au concours laitier dont les règles concernant les produits dégustés lors du concours sont bien définies, nous avions toute latitude pour choisir les 3 produits supports. Nous avons donc choisi le Jambon Sec d’Auvergne devenu officiellement IGP début mars 2016, le Saucisson Sec d’Auvergne qui devrait lui aussi ne pas tarder à être inscrit dans la liste des produits bénéficiant d’une IGP et le Pâté de Campagne. Nous avons en effet considéré que toutes les équipes pouvaient s’entrainer sur ces produits étant donné qu’il existe des jambons secs et des saucissons secs dans quasiment tous les pays d’Europe. Pour le pâté de campagne qui est un produit très franco-français, nous avons envoyé  des recettes aux participants afin qu’ils les réalisent eux-mêmes et puissent ainsi entrainer leurs étudiants.

Comme la veille, trois jurys constitués chacun par 3 à 4 experts travaillant dans des entreprises de charcuterie-salaisons et/ou experts en analyse sensorielle ont jugé les 5 échantillons respectifs des jambons secs, saucissons secs et pâté de campagne offerts par des entreprises d’Auvergne. Les critères des jugements ont à nouveau porté sur les aspects visuels, les perceptions olfactives, les perceptions tactiles, les perceptions en bouches, qu’elles soient gustatives ou tactiles. Les jurys ont ainsi renseigné des grilles servant de référence pour chacun des échantillons, comme la veille.

Pendant ce temps, les étudiants étaient réunis pour un rappel des règles. 

 A 9h, tout le monde a rejoint les salles du concours. Après quelques photos, les membres et accompagnateurs d’Europel ont regagné la salle de l’assemblée générale, laissant leurs étudiants travailler en silence.

Pendant que les candidats notaient à tour de rôle et selon une succession prédéfinie, les jambons secs d’Auvergne, saucissons secs d’Auvergne et pâté de campagne, les membres d’Europel épuisaient au fur et à mesure l’ordre du jour de leur AG et un groupe constitué d’étudiants, du personnel et de la secrétaire de l’amicale des anciens élèves continuait à saisir les notes données par les candidats à chaque caractéristique jugée sur les produits. 

   

Après le repas de midi pris en commun, les candidats et leurs accompagnateurs se sont scindés en 2 groupes en début d’après midi pour les visites d’entreprises.

Le premier groupe a pris la direction de Cantal Salaisons pour une découverte de cette entreprise aurillacoise filiale du groupe Altitude, spécialisée dans la fabrication du Jambon Sec d’Auvergne et du Saucisson Sec d’Auvergne. Là, ils ont été accueillis par Mrs Patrice Boulard, responsable qualité et Jean-François Greiveldinger, responsable commercial, Mr Félix Puéchal étant excusé en raison d’une réunion très importante ce jour là de tous les membres du Consortium des Salaisons d’Auvergne. Au cours de la visite qui a suivi, les participants ont pu se familiariser en langue française ou anglaise avec la technologie des jambons et saucissons secs d’Auvergne et ont été impressionnés par les milliers de jambons secs en cours de séchage.

Pendant ce temps, le second groupe était accueilli par Mr Christian Le Pors, Directeur de LFO Saint Mamet, groupe Sodiaal, entreprise spécialisés dans la fabrication du cantal mais possédant également un atelier de fabrication de pâtes molles. Après une présentation de l’entreprise et du groupe par Mr Le Pors,  les participants ont été séparés en deux groupes  pour une visite des locaux en français ou en anglais. Là aussi, les participants ont été particulièrement intéressés par les explications données et impressionnés par les outils de production du cantal. A leur retour de visites, ils se sont tous déclarés très satisfaits de leurs visites respectives et de l’accueil qu’ils y ont reçu.

  

 En soirée,  les participants ont pu aller faire un peu de shopping à Aurillac sous des trombes d’eau, le temps assez clément jusque là ayant décidé de changer.

Vendredi : visites, cérémonie de remise des prix et soirée de gala :

Vendredi matin, une délégation d’accompagnateurs partait visiter Interscience à Mourjou, au cœur de la Chataigneraie cantalienne, pendant que les candidats et les autres accompagnateurs montaient dans les bus en direction de Rocamadour

Interscience est une entreprise spécialisée dans la fabrication de matériel de contrôle et de diagnostic microbiologique qui exporte dans le monde entier. Là, nous avons été accueillis par Mr Emmanuel Jalenques, co-directeur général de l’entreprise qui nous a montré des prototypes des différents appareils fabriqués et commercialisés. Ensuite il nous a amenés dans l’atelier d’assemblage, nous a montré l’unité de fabrication des poches en plastique pour les analyses et nous a amenés discuter avec les ingénieurs –concepteurs tant pour les parties mécaniques que électroniques. Pendant la visite, nos amies finlandaises ont eu la surprise de se rendre compte que le matériel de contrôle microbiologique qu’elles utilisaient régulièrement dans leur université  avait été fabriqué dans cette « usine au milieu de nulle part » à laquelle on accède par une petite route sur laquelle on n’imagine même pas le passage d’un poids lourd mais qui emploie tout de même plus de cinquante personnes. A l’issue de cette visite, la délégation s’est montrée enchantée et a remercié vivement Mr Jalenques pour sa disponibilité et son accueil. Puis, nous avons pris la route en direction du gouffre de Padirac. 

        

Pendant ce temps, à 2 heures de route de là, le reste de nos invités bénéficiait d’une visite guidée en français ou en anglais du sanctuaire de Rocamadour, haut lieu de pèlerinage sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle. Là aussi les encadrants présents et les étudiants ont particulièrement apprécié la qualité des explications et des visites. Lorsque les deux groupes se sont retrouvés à midi pour un pique nique bienvenu, chacun tentait de convaincre les autres que leur propre choix de visite  a été le plus pertinent…

Le vendredi après-midi a été consacré à une curiosité naturelle incontournable de notre région : le gouffre de Padirac. Tout le monde s’est montré enchanté de cette visite si originale, et même ceux qui avaient déjà visité ont apprécié cette ballade en barque dans les entrailles de la terre…

 En parallèle, à Aurillac, des étudiants, des enseignants, la secrétaire de l’Amicale des anciens élèves et même Mme Bouchard, directrice adjointe du lycée G Pompidou-ENILV, finissaient de saisir les dernières grilles des candidats. C’est à ce moment-là que les enveloppes contenant les grilles de référence renseignées par les jurys experts ont été ouvertes et leurs notes saisies. Le logiciel n’a ensuite eu qu’à faire les comparaisons et les calculs sur la base des différences entre chaque note des jurys experts  et chaque note des candidats, critère par critère,  échantillon par échantillon. Ensuite, après addition de ces différences, il ne restait plus au logiciel conçu par Patrice Boulard de faire les différents classements par produits, par catégorie, en individuel et par équipe, les vainqueurs étant ceux ayant le moins de points.

A 19h15, peu après le retour de visites des candidats et de leurs accompagnateurs, débutait enfin le moment le plus attendu par tous : la cérémonie de remise des prix. Celles –ci s’est déroulée en présence de Mme Véronique Drouet directrice des ENIL de Poligny et Mamirolle, de Mme Roquette, Conseillère Départementale, de Mr Le Pors, directeur de LFO Saint Mamet et représentant Entremont/Sodiaal et de Mr Félix Puéchal, Président du Consortium des salaisons d’Auvergne et directeur de Cantal Salaisons. Après les discours et remerciements par Mr Chaput et Mr de Jong, les verdicts ont été proclamés. Chaque vainqueur recevait alors en complément du diplôme d’usage, un trophée en bois représentant en 3D  les Monts du cantal et plus précisément le  Cirque du Puy Mary, accompagnés, pour les prix les plus importants, de cadeaux représentatifs de notre savoir-faire local autre qu’alimentaire : couteaux « l’Aurillac », parapluies carrés dont la toile représente notre magnifique vallée de la Jordanne, parapluie carré Delos offert par la CABA, petit cantal et tabliers de fromagers offerts par le CIF, bleu offert par le SIRBA, demi-jambons secs offerts par Cantal Salaisons…

  

Cette cérémonie a vu la victoire de l’équipe d’Aurillac 1  pour le trophée Lait par équipe, de Mamirolle pour le trophée Viande par équipe, et à nouveau d’Aurillac 1 au classement général Lait et Viande. Les équipes de Van Hall Larenstein (Leeuwarden – Pays Bas), de Nordwin College (Leeuwarden), de Poligny, de la Roche sur Foron, de Surgères et d’Agenform (Moretta – Italie) sont présentes dans les différents palmarès, mais, malheureusement, les équipes polonaises, finlandaises et roumaines n’ont pas eu cette chance.

 Après cette cérémonie, tout le monde était convié au restaurant du lycée pour un repas de gala précédé par un apéritif. L’animation était assurée par trois étudiants de BTS STA 2ième année qui ont fait découvrir une danse auvergnate aux participants : le brise-pieds. Elles ont aussi proposé de nombreux jeux auxquels les candidats et accompagnateurs ont pris part avec beaucoup d’enthousiasme. A l’issu du repas, du buffet de fromages à nouveau très appréciés et du buffet de desserts concoctés par notre chef dont son célèbre cornet de Murat, les participants ont pu se défouler sur la piste de danse grâce à une disco mobile leur proposant des musiques plébiscitées.

    

Samedi Matin : le retour :

Les retours se sont échelonnés entre vendredi soir pour les roumains et samedi matin parfois tôt pour les autres. Tout le monde est rentré à bon port malgré des épisodes de pannes de minibus en Slovénie pour les Roumains et au départ d’Aurillac pour les Finlandais. Ces derniers  ont tout de même réussi par on ne sait quel miracle et malgré un départ final à 9h15 à prendre leur avion à 11h15   à Clermont Ferrand !

Rendez vous est pris dorénavant pour l’épisode 2017 du concours en Pologne, si tout se passe bien.

Les résultats :

Catégorie Lait

Individuel

Equipes

1ier

Margaux Daliguet (Surgères)

Aurillac 1

2ième

Marlène Van de Grootevheen (Nordwin College 1)

Van Hall Larenstein 1

3ième

Lars Ruiter (Van Hall Larenstein 1)

Van Hall Larenstein 2

 

Catégorie Beurre

Individuel

Equipes

1ier

Lars Ruiter (Van Hall Larenstein 1)

Van Hall Larenstein 1

2ième

Dieuwertje Slijkerman(Van Hall Larenstein 1)

Aurillac 2

3ième

Elsa Castanier (Aurillac 2)

Aurillac 1

 

Catégorie Camembert

Individuel

Equipes

1ier

Sarah Vabret (Aurillac 2)

Aurillac 2

2ième

Aloïs Prudent (Surgères)

Aurillac 1

3ième

Elsa Castanier (Aurillac 2)

Van Hall Larenstein 2

 

Catégorie Cantal

Individuel

Equipes

1ier

Shar Pijpers (Van Hall Larenstein 2)

Van Hall Larenstein 2

2ième

Eloïse Arpaillanges (Aurillac 1)

Aurillac 1

3ième

Pierre-Louis Boucher (Aurillac 1)

Van Hall Larenstein 1

 

Catégorie Bleu d’Auvergne

Individuel

Equipes

1ier

Mark de Boer (Nordwin College 1)

Aurillac 1

2ième

Elsa Castanier (Aurillac 2)

Mamirolle

3ième

Pierre-Louis Boucher (Aurillac 1)

Aurillac 2

 

Catégorie Pâté de Campagne

Individuel

Equipes

1ier

Coby Bakker (Nordwin College 2)

Poligny 2

2ième

Marc Wache (La Roche sur Foron 2)

Van Hall Larenstein 2

3ième

Shar Pijpers (Van Hall Larenstein 2)

Mamirolle

 

Catégorie Saucisson sec d’Auvergne

Individuel

Equipes

1ier

Matteo Bonaiti Pedroni (Agenform 1)

Mamirolle

2ième

Camille Chalumeau (Poligny 2)

Aurillac 2

3ième

Margaux di Ceglie (Mamirolle)

Poligny 2

 

Catégorie Jambon sec d’Auvergne

Individuel

Equipes

1ier

Pierre-Louis Boucher (Aurillac 1)

Aurillac 2

2ième

Marc Wache (La Roche sur Foron 2)

Aurillac 1

3ième

Elsa Castanier (Aurillac 2)

La Roche sur Foron 2

 

Classement général Produits Laitiers

Individuel

Equipes

1ier

Eloïse Arpaillanges (Aurillac 1)

Aurillac 1

2ième

Shar Pijpers (Van Hall Larenstein 2)

Van Hall Larenstein 2

3ième

Pierre-Louis Boucher (Aurillac 1)

Aurillac 2

 

Classement général Produits de charcuterie salaisons

Individuel

Equipes

1ier

Matteo Bonaiti Pedroni (Agenform 1)

Mamirolle

2ième

Pierre-Louis Boucher (Aurillac 1)

Poligny 2

3ième

Camille Chalumeau (Poligny 2)

Aurillac 1

 

Classement général lait et viande

Individuel

Equipes

1ier

Pierre-Louis Boucher (Aurillac 1)

Aurillac 1

2ième

Elsa Castanier (Aurillac 2)

Aurillac 2

3ième

Shar Pijpers (Van Hall Larenstein 2)

Van Hall Larenstein 2

 Témoignage d’Amandine : La semaine d'Europel fut une semaine très enrichissante, que ce soit au niveau gustatif ou même au niveau relationnel.  Au début, quand j'ai vu les entraînements qui nous attendaient je me suis dis que je n'y  arriverais pas et que j'allais abandonner, mais finalement je suis arrivée au bout, avec le soutien de mon équipe. Cette semaine m'a permis d'apprendre à connaître des personnes mais aussi des cultures. C'est une expérience qui restera gravée à jamais dans ma mémoire.

Un grand merci à tous nos partenaires sans l’aide desquels nous n’aurions pas pu boucler un budget conséquent et n’aurions donc pas pu mener ce grand challenge correctement à terme !


Photo de la remise des diplômes le 18 12 2015,

avec les nouveaux diplômés (présents), les enseignants, l’équipe de direction et les membres des amicales .

  

  

 

BRAVO AUX LAUREATS


 

**** AG 2015 MAURS **** 

  EN CLIQUANT ICI VOUS TROUVEREZ  LA PLAQUETTE DE L'AG VERSION WEB => PLAQUETTE_2015_WEB.pdf

AG 2015 ST ETIENNE DE MAURS LE 17 10 2015
  • AG 2015 ST ETIENNE DE MAURS LE 17 10 2015
  • AG 2015 ST ETIENNE DE MAURS LE 17 10 2015
  • AG 2015 ST ETIENNE DE MAURS LE 17 10 2015
  • AG 2015 ST ETIENNE DE MAURS LE 17 10 2015
  • AG 2015 ST ETIENNE DE MAURS LE 17 10 2015
  • AG 2015 ST ETIENNE DE MAURS LE 17 10 2015
  • AG 2015 ST ETIENNE DE MAURS LE 17 10 2015
  • AG 2015 ST ETIENNE DE MAURS LE 17 10 2015
  • AG 2015 ST ETIENNE DE MAURS LE 17 10 2015
  • AG 2015 ST ETIENNE DE MAURS LE 17 10 2015
  • AG 2015 ST ETIENNE DE MAURS LE 17 10 2015
  • AG 2015 ST ETIENNE DE MAURS LE 17 10 2015
  • AG 2015 ST ETIENNE DE MAURS LE 17 10 2015
  • AG 2015 ST ETIENNE DE MAURS LE 17 10 2015
  • AG 2015 ST ETIENNE DE MAURS LE 17 10 2015
  • AG 2015 ST ETIENNE DE MAURS LE 17 10 2015
  • AG 2015 ST ETIENNE DE MAURS LE 17 10 2015
  • AG 2015 ST ETIENNE DE MAURS LE 17 10 2015
  • AG 2015 ST ETIENNE DE MAURS LE 17 10 2015
  • AG 2015 ST ETIENNE DE MAURS LE 17 10 2015
  • AG 2015 ST ETIENNE DE MAURS LE 17 10 2015
  • AG 2015 ST ETIENNE DE MAURS LE 17 10 2015
  • AG 2015 ST ETIENNE DE MAURS LE 17 10 2015

 Nous étions en Châtaigneraie Cantalienne, à la découverte d’une part des plats traditionnelles optimisés pour une longue conservation, et d’autre part de la haute technologie analytique indispensable à nos métiers  de l’alimentaire.

   Ce choix n’était pas dû au hasard. Un de nos nouveaux partenaires, INTERSCIENCE, nous avait proposé en septembre 2014 de venir visiter son site de production. L’idée a germé puis s’est étoffée avec la possibilité de découvrir les établissements Carrier. Je remercie ces deux entreprises et leurs collaborateurs  pour leur accueil et leur disponibilité pendant cette journée.     

Début 2015, nous avons été sollicités par les apprentis en option agroalimentaire du C.F.A. (Centre de Formation d’Apprentis) pour une aide financière leur permettant d’effectuer leur voyage d’études.

Cette demande a retenu toute notre attention. Lors d’une réunion du bureau, nous avons été amenés à réfléchir sur le positionnement du « public » de notre association … Dans les années  1970-1980,  l’ENIL accueillait des scolaires mais aussi des adultes et des apprentis. Les enseignants « ENILIENS » dans une même journée apportaient leur savoir technique à des BTA ou à des BEPA,  mais aussi à des PS voire ponctuellement à des apprentis, sans oublier les interventions, par le biais de l’ANFOPEIL, auprès de professionnels qui venaient remettre à jour leurs connaissances.

Puis  l’administration a décidé que cet enseignement vertical (un métier, le lait = une filière de formation du BEPA au BTS) devait devenir horizontal, tous les BEP « ensemble » idem pour les BAC, les BTS et les filières professionnelles. Notre Amicale a involontairement suivi cette voie en recentrant petit à petit sa communication vers les filières supérieures.

Depuis, notre conseil d’administration a réfléchi à une ouverture à l’ensemble des apprenants agroalimentaires de l’établissement : des BTS STA, jusqu’au BPA transformation fermière du CFA en passant par les BPREA, les CS transformation fermière et les formations courtes du CFPPA.

En 2016 nous devons tous réfléchir aux moyens ou actions à créer ou à renouveler pour permettre à tous d’avoir accès aux services de notre amicale. Le site web, le mail, la page Facebook sont à la disposition de tous. Le secrétariat est à votre écoute pour trouver une réponse adaptée à vos recherches.

Pour terminer mon propos, je renouvelle mes remerciements à  Monsieur CHAPUT, à Madame BOUCHARD, Madame ARSAC et à Monsieur VALADIER pour l’intérêt constant qu’ils portent à notre amicale : « leurs soutiens logistiques sont vitaux pour nous ». Le corps professoral n’est pas oublié.

Merci aussi à nos nombreux partenaires  qui permettent à l’amicale de maintenir un niveau de service toujours aussi performant apprécié et envié. N'hésitez pas à contacter notre secrétariat pour toutes demandes (propositions d'emplois par exemple) nous ferons le nécessaire pour répondre au mieux à vos attentes.

 


 

  LES INFORMATIONS PLUS ANCIENNES SONT DISPONIBLES EN CLIQUANT SUR LE LIEN CI-DESSOUS :  LE FIL DE L'ACTU


   

 SUITE DU SITE